Briser le silence des amphis

…..

A l’initiative de l’association Ecran et parole réunissant des chercheuses universitaires de Paris, Lille et Créteil ainsi que l’association étudiante Hystérique, ce projet a la particularité d’être un one-shot. Il ne s’agit pas ici de soutenir une compagnie dans sa structuration mais de réunir des associations et des forces féminines pour mener un projet artistique à bien.

Le projet

Equipe de tournage
Lysa Heurtier-Manzanares | Réalisatrice
Edwige Moreau | Chef Opératrice

Compagnie La Guange

Briser le silence des amphis est à l’origine un projet de documentaire centré sur les témoignages d’étudiant.e.s victimes de harcèlement ou de violences sexistes et sexuelles. L’objectif est de faire prendre conscience au plus grand nombre de la réalité et des mécanismes de ces violences, ainsi que de leur gravité, pour que la communauté universitaire dans son ensemble se mobilise contre le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles. Le documentaire sera librement disponible, pour toutes les associations et institutions qui voudront s’en saisir pour organiser des discussions, des conférences débats sur le sujet. Nous prévoyons de tourner et monter le documentaire au printemps et à l’été 2021 pour une diffusion à la rentrée universitaire 2021.

Les associations Ecran et parole et Hystérique se sont tournées vers Les Artpie’Cultrices pour leur expertise en production d’œuvres culturelles. Au travers de cette collaboration, le projet a évolué vers un spectacle vidéo où, lors d’un évènement éphémère à l’automne 2021, le documentaire sera projeté lors d’une représentation théâtralisé. C’est avec le collectif de comédiennes La Gangue, engagée contre les violences et les discriminations, que le spectacle sera créé.

Comment nous aider ?

Nous tenons à ce que ce projet soit porté autant que possible par des financements et une dynamique publique et nous continuions à nous mobiliser dans ce sens en cherchant à étendre nos partenaires publiques. Nous sommes à ce jour soutenues par l’Université Paris Sorbonne Nouvelle, l’Université de Lille, l’Institut d’Etude Politique de Lille, l’Université Paris-Est Créteil, le Ministère de l’Enseignement supérieur et le Ministère de la Culture

Cependant, le tournage doit débuter en juin et nous n’avons à ce jour par encore les financements suffisants pour mener à bien ce projet. Nous cherchons donc actuellement à mobiliser autour d’un crowfunding (cliquez !) pour permettre à ce documentaire d’exister, n’hésitez pas à nous aider en y participant !